dimanche 7 janvier 2018

AKB'AL - Trecena du Potentiel - 7-19.01.2018

Akb'al / Aq'ab'al — Trecena du Potentiel

7 – 19 janvier 2018

New Dawn – Source : http://www.weesk.com

Akb'al ou Aq'ab'al en Maya K'iche' symbolise à la fois l’aube et le crépuscule, ces moments lorsque le Jour cède sa place à la Nuit et la Nuit au Jour. Ce sont des moments de transition, de grâce, de potentiel et de polarités qu'Akb'al incarne naturellement. C'est la lumière et l'obscurité, la chaleur et le froid, les énergies et les points opposés. Akb'al incarne l'essence de l'amour entre un homme et une femme, également l’essence du mariage, de la liaison amoureuse et de tout ce a trait à l'amour physique, émotionnel et spirituel. Akb'al signifie aussi l'harmonie, la vérité, l'espoir et la solennité ; l'éveil et l'enchantement ; la magie, le mystère et la dévotion. Akb'al est le Nagual de la clarté et de la lumière, de la force du renouveau, ou d’une aide qui nous apporte un éclairage sur les problèmes qui impactent notre vie. Ses animaux totems sont le faon et le perroquet. Dans la tradition Classique Maya, Ak'bal est associé à l'Ouest et à la couleur noire.

lundi 11 décembre 2017

CABAN - Trecena de l'Introspection - 12-24.12.2017

Caban/Noj - Trecena de l'Introspection

12 - 24 décembre 2017



Caban, ou No'j en Maya K'iche', représente l'intelligence, les idées, la sagesse, la connaissance, la patience et la mémoire. Caban signifie également la dignité, l'honneur, l'éducation, l'orientation, les conseils, ainsi que les réunions et les activités qui y sont associées. Caban est le Nagual de l'intelligence qui ranime l'esprit et enrichit notre éternelle quête de sagesse, ainsi que celui des tremblements de terre et des perturbations sismiques. Dans la tradition Maya des hauts plateaux du Guatemala, Caban est l'un des quatre Porteurs de l'Année, un rôle qui désigne et définit la nature et le caractère de certaines années solaires spécifiques. Les animaux totems de Caban sont le Pivert et la Gazelle.

Pendant la période Caban, les Mayas demandent la sagesse, le talent et la capacité de réfléchir de façon positive et innovante ou de nourrir des pensées et des idées productives. C'est également un bon Jour pour demander la créativité dans tout ce que nous entreprenons et l'intelligence pour répondre à nos défis et résoudre nos problèmes. Les Jours Caban sont en effet particulièrement bénéfiques pour demander une guidance aux conseillers spirituels Mayas qui utilisent les graines sacrées Tz'ite pour répondre à nos questions.

mardi 28 novembre 2017

KAN— Trecena de la Liberté et de la Fertilité - 29.11--11.12.2017

Kan / K'at — Trecena de la Liberté et de la Fertilité

29 novembre – 11 décembre 2017

Ceiba sagrada 
 

Le symbole de l'arbre sacré Ceiba, Kan ou K'at en Maya K'iche' représente la magie de la germination et de la croissance qui se manifeste sous la forme d’une nouvelle progéniture, de nouvelles cultures, et de l'expansion des générations futures. Chez les Mayas certains considèrent que pendant cette période appelée « Semence », Kan gouverne l'énergie sexuelle dans le corps et incarne donc le pouvoir de la sexualité et des genres.

Parmi ses nombreuses significations, Kan représente un Réseau ou un Filet : ce peut être un filet de pêcheur, un filet tissé pour entreposer ou transporter les fruits et légumes, un réseau de relations personnelles ou professionnelles, ou encore une toile d'araignée… Kan est également le gardien des entrepôts, celliers et garde-manger et se réfère à la collecte des ressources ; il est aussi associé aux notions de captivité, de punition, de piège social ou de poursuites judiciaires.

Kan est le Nagual du feu, à savoir celui du foyer central autour duquel tout fonctionne dans la maison, Kan est aussi le Nagual des prisons, visibles ou invisibles, matérielles et intangibles. Ses animaux totems sont l'Alligator et le Lézard.
Dans la tradition Classique Maya, Kan est associé à la direction cardinale du Sud et à la couleur jaune. Dans la tradition Maya K'iche' moderne, il est associé à l'Ouest et à la couleur noire.

jeudi 16 novembre 2017

CHUEN - Trecena de la Créativité - 16-28 nov.2017

Chuen / B'atz' - Trecena de la Créativité

16 – 28 novembre 2017


Source : http://luis.recinos.perso.sfr.fr/folklorique.htm

Chuen ou B'atz' en Maya K'iche' est Maître des Arts, le tisserand du fil de la Vie et de la trame du Temps. Il symbolise le mouvement, la mobilité, le développement, le commencement, l'affirmation, les lectures divinatoires favorables, le mariage ou encore une grossesse.

Chuen est le Nagual des arts et des artistes. Il représente l'art du tissage en lui-même ainsi que tous les concepts et les aspects de la vie associés à l'art et au tissage. Chuen symbolise le Temps que les Mayas appellent  'le fil de la vie', ou encore ‘le cordon ombilical qui nous relie à la vie’. Il n'est pas surprenant que Chuen soit souvent représenté par "Le Singe" car dans l'ancienne tradition Maya les singes étaient les mythiques bienfaiteurs des Arts. C'est pourquoi l'animal totem de Chuen est le Singe.

Chuen est une période où traditionnellement les Mayas expriment l'intention de s’ouvrir pour pouvoir recevoir librement tout ce qu'ils ont demandé à l'Univers ainsi que la capacité de dénouer ou résoudre toute forme de problème. Ce sont des jours extrêmement propices pour tout ce qui concerne les initiatives et les réalisations artistiques ; Chuen est donc une très bonne période pour commencer un projet, quel qu'il soit. C'est également un des jours les plus bénéfiques pour demander un/une partenaire ou pour un mariage.

Cette Trecena incarne une période magique, un temps associé à la créativité, à l'art, à la musique, à la danse et au jeu. C'est le moment de sortir de la rigidité de votre personnage social, de déposer votre costume-cravate au vestiaire et de permettre à votre Moi authentique et créatif de s'épanouir.

Cette Trecena peut vous aider à transformer votre vie et à passer d'un quotidien banal à une existence vibrante et expansive. Lorsque nous expérimentons des transformations de ce type, n’oublions pas que tout pouvoir créateur et magique demande que nous le respections, que nous l'honorions, et que nous lui conférions nos plus grands talents et compétences afin d’en canaliser l’énergie comme nous le ferions avec une force naturelle, sauvage et indomptée. Mais si vous perdez le sens de ce que vous faites, votre pouvoir risque de disparaître dans le chaos.

Avez-vous le courage d'être qui vous êtes ?

 Birgitte Rasine
Traduction française : Pascale-.Linda Steketee

vendredi 3 novembre 2017

ETZNAB - Trecena de la Vérité - 3-15.11.2017

Etznab / Tijax - Trecena de La Vérité et de la Guérison

3 – 15 novembre 2017


Miroir d'Obsidienne Tezcatlipoca


Etznab, ou Tijax en Maya K'iche' est le signe-du-jour de l'Obsidienne, un verre naturel extrêmement coupant formé par l'activité volcanique. Tout comme l'obsidienne, Etznab va droit au cœur des choses, il tranche les tromperies, le mal et les énergies négatives mais aussi les maladies physiques. C'est pourquoi c'est un signe de bon augure pour les guérisseurs (curanderos), les chirurgiens et les médecins, et pour tout ce qui concerne la santé, le bien-être, les remèdes et la guérison de maladies.

Etznab est également connu sous le nom de Silex, plus particulièrement représenté sous la forme d'une lance ou d'un couteau, et comme celui-ci, il est à double tranchant.
Il représente d'une part la communication, l'éloquence, la publicité, l'éducation et l'enseignement ; et d'autre part, la vengeance, l'espionnage, le mensonge, les ragots et les querelles.
Cette dualité fait d'Etznab un jour assez difficile car la dualité engendre les conflits. Fidèle à cet aspect de sa nature, Etznab est le Nagual de la souffrance et de la mort subite, sous n'importe quelle forme ou sens que ce soit.
Son animal totem est le Loup.